You are here

Pourriture à Pythium

Pourriture à Pythium

Maladies

Pythium ultimum, Pythium graminicola, etc.
 
Dégâts
Plages irrégulières, parfois étendues, comme lors de dégâts dus à la sécheresse. Les tiges des graminées sont molles et flasques. L’herbe a un aspect glutineux et se laisse facilement arracher. Les racines sont aussi attaquées; elles prennent alors une couleur foncée. Dégâts étendus possibles. Maladie typique de la levée des nouveaux semis. Le Pythium peut endommager les gazons irrémédiablement.
 
 
Facteurs favorisant l’attaque
  • Sols gorgés d’eau et gazons humides.
  • Sols compactés et pH élevé.
  • Forte carence en azote ou, le plus souvent, excès d’azote avec un gazon croissant par à-coups et manquant de potasse.
  • Nouveaux semis: gazons très épais à la suite de semis trop denses et trop profonds.
  • Conditions favorables au champignon: températures diurnes supérieures à 30 °C et températures nocturnes supérieures à 20 °C, associées à une humidité élevée de l’air. C’est aussi un problème croissant en fin d’été/ début automne alors que les températures sont plus modérées. Quelques espèces de Pythium préfèrent des sols frais, la plupart cependant des sols chauds.
 
 
 
Mesures préventives et réduisant l’attaque
  • Éliminer le compactage du sol.
  • Arrosage contrôlé, le matin; évacuer l’eau restant en surface. Fumure équilibrée.
  • Réduire le feutrage, car le champignon peut survivre en saprophyte.
  • Contrôler le pH du sol
  • Lors de nouveaux semis, rechercher une densité et profondeur de semis idéales.