You are here

Fusariose

Fusariose

Maladies

Microdochium nivale (syn. Fusarium/Gerlachia nivalis)

 

Dégâts

Taches grises à brunes, parfois orangées, gluantes, d’abord de 5 puis de 25 cm de diamètre, plus tard confluentes. Le bord des taches est brun et porte parfois un mycélium feutré de couleur grise à rose. Après une couverture neigeuse du sol non gelé, de grandes plages de feuilles sèches agglutinées peuvent apparaître. Si la base des tiges est attaquée, le gazon meurt. Poa annua peut alors s’établir à partir du centre de la tâche.

 

Facteurs favorisant l’attaque

  • pH élevé (supérieur à 7).
  • Humidité de l’air élevée, peu d’aération, sol se ressuyant mal.
  • Gazon recouvert de déchets de tonte, de feuilles ou de neige. La neige n’est toutefois pas indispensable à une attaque.
  • Apport unilatéral et excessif d’azote, carence en potasse en automne.
  • Temps humide et froid (0 à 10 °C) avec des températures variables dès septembre.

 

Mesures préventives et réduisant l’attaque

  • Veiller au choix des espèces et variétés de graminées.
  • Réduire le feutrage. Tondre assez bas en automne.
  • Utiliser des lames de tonte bien affutées.
  • Apport modéré d’azote.
  • Apport de potasse et magnésium et éviter le chaulage en automne.
  • Tenir la surface sèche.
  • Retirer la neige le cas échéant et ne pas tasser la neige en marchant dessus.